Maladie de Crohn et colite

Jody

Age: 65

Location: Sudbury

Job: Enseignante

Income: 60 000 $

Jody est une enseignante à la retraite de 65 ans de l’Ontario qui a souffert de la maladie de Crohn pendant une grande partie de sa vie et dont la maladie n’a pas été suffisamment contrôlée par les anciens médicaments A et B qu’elle consommait.

Son médecin l’a informée qu’un nouveau médicament a récemment été approuvé par Santé Canada dans une nouvelle classe de produits appelés « biologiques » qui peut apporter des améliorations cliniques importantes pour elle, mais qu’il ne figure encore sur le formulaire du régime public.

Jody se rend à la pharmacie pour faire remplir sa prescription et est informée que le médicament ne figure effectivement pas encore sur la liste de médicaments approuvés du régime public d’assurance médicaments de la province. En conséquence, Jody reste avec ses médicaments actuels. Elle continue à vérifier auprès de son médecin tous les quelques mois pour voir si le nouveau médicament a été approuvé, mais son médecin n’est pas au courant d’un quelconque changement. Lors de ses visites ultérieures à sa pharmacie locale, Jody demande une mise à jour, mais est informée que le médicament en question n’est toujours pas approuvé par le régime public. Cela pourrait prendre au moins 12 mois de plus (s’il est approuvé), et cette approbation sera probablement assortie de conditions.

Jody se rend chez son médecin pour son examen annuel et est informée que le nouveau produit est maintenant couvert avec conditions par le régime public d’assurance médicaments pour les personnes âgées. Son médecin remplit les papiers nécessaires. Après plusieurs semaines, Jody a finalement accès au médicament, 18 mois après qu’il eut été approuvé et facilement disponible dans la plupart des régimes privés d’assurance au Canada.