Le coût de votre prescription

Lorsque vous allez chercher votre ordonnance à la pharmacie, il est important de savoir que le coût final de celle-ci est la somme de plusieurs composantes et pas seulement le prix du médicament recommandé par votre médecin.

Le coût de votre prescription

De nombreux frais supplémentaires s’ajoutent au prix réel du médicament pour arrondir le montant total de votre prescription.

Premièrement, il y a les marges bénéficiaires et les frais d’exécution. La marge bénéficiaire est habituellement un pourcentage ajouté au coût du médicament par le distributeur et la pharmacie. Ce montant peut varier considérablement selon le coût réel du médicament distribué.

Les frais d’exécution consistent habituellement en un montant fixe facturé par la pharmacie, quel que soit le coût du médicament prescrit. Pour une ordonnance à faible coût, les frais d’exécution sont parfois supérieurs au coût réel du médicament.

Il peut y avoir une variabilité des montants de frais d’exécution et de marges bénéficiaires facturés par chaque pharmacie, et même au sein de chacune de celles-ci. Ils varient souvent considérablement selon le type de payeur (aucune couverture de remboursement ni de régime gouvernemental d’assurance médicaments (régime public) ni de régime d’avantages sociaux parrainé par l’employeur (régime privé). En règle générale, ceux qui paient les coûts de leur poche et les régimes parrainés par l’employeur se voient facturer des frais d’exécution et des marges bénéficiaires plus élevés. La plupart du temps, cela varie entre 12 $ et 16 $ de frais d’exécution par ordonnance et 10 à 15 % de marges bénéficiaires.

Il est important de savoir que ces coûts peuvent varier selon l’endroit où vous allez chercher vos médicaments. Les employeurs peuvent prendre des arrangements spécifiques avec leurs fournisseurs d’assurance pour négocier des frais et des marges bénéficiaires plus faibles avec des chaînes de pharmacie en vue d’assurer l’efficacité des coûts.

Deuxièmement, la fréquence d’exécution a aussi une influence sur le coût total. Un médicament pour maladie chronique pris en permanence pourra possiblement augmenter les coûts totaux des ordonnances à long terme si le volume de prescription est plus petit et nécessite des renouvellements plus fréquents.

Troisièmement, la non-observance à un médicament prescrit entraînera des coûts supplémentaires en raison des pertes, ainsi qu’en raison des mauvais résultats de santé et des pertes de productivité.